Messages

Il y a 75 ans, Jackie Robinson amorçait sa carrière avec les Royaux

Image
Il y a 75 ans aujourd’hui, le 18 avril 1946, Jackie Robinson disputait son premier match dans l’uniforme des Royaux de Montréal , alors que la formation montréalaise amorçait sa campagne contre les Giants de Jersey City. Pour l’occasion, Robinson évoluait au deuxième but et frappait au deuxième rang dans l’alignement des frappeurs. Le joueur recrue de 27 ans ne déçut personne, obtenant quatre coups sûrs, dont un coup de circuit, et marquant quatre points dans une victoire facile des Royaux de 14 à 1. Quelques mois plus tôt, le 23 octobre 1945, le président des Royaux, Hector Racine, embauchait Jackie Robinson, un joueur de race noire que les Dodgers de Brooklyn avaient en très haute estime. Le président et directeur-général des Dodgers, Branch Rickey jugeait que Montréal était l’endroit idéal pour que le jeune prodige fasse ses classes. Lors de son unique saison à Montréal, Robinson fut une sensation sur le terrain. Il mena la Ligue internationale pour la moyenne au bâton (.349) et le

Tom Longboat : un coureur exceptionnel

Image
Pour plusieurs, Tom Longboat a été l’un des meilleurs coureurs de longue distance de l’histoire du Canada. Ses exploits furent grandioses, lui permettant d’atteindre à un très jeune âge le statut de grande vedette du sport canadien. Pourtant cet athlète, tant acclamé, a dû lutter toute sa carrière contre les préjugés racistes et les stéréotypes.  Thomas Charles Longboat Thomas Charles Longboat est né le 4 juillet 1887 sur la réserve des Six Nations, près de Brantford, en Ontario. Il est membre de la nation Onondaga et il a grandi sur une petite ferme et durant son enfance, il a aidé à labourer la terre et à s’occuper des animaux. La ferme était pauvre et le travail était dur, surtout après le décès de son père, alors que Tom n'avait que cinq ans. Mais le jeune homme débordait d’énergie et trouvait le temps de jouer à la crosse et de courir avec son frère ainé à travers la réserve et dans la campagne voisine. Longboat est allé à l’école jusqu’à 12 ans, puis il a commencé à travaille

Rogatien Vachon, un des meilleurs gardiens des années 70

Image
Lorsque l'on pense aux meilleurs gardiens de but des années 70, les noms des Ken Dryden, Bernard Parent et Tony Esposito nous viennent tout de suite à l'esprit. À ces légendes, on doit ajouter un gardien de petite taille possédant des réflexes vifs, dont les performances ont fait rager les meilleurs attaquants : Rogatien Vachon . Né le 8 septembre 1945 à Palmarolle en Abitibi, il disputa 16 saisons dans la LNH avec les Canadiens de Montréal, les Kings de Los Angeles, les Red Wings de Detroit et les Bruins de Boston. Une belle carrière au cours de laquelle il participa à 795 matchs (355 victoires, 291 défaites et 127 nuls), réussissant 51 jeux blancs et remportant trois coupes Stanley avec Montréal et une coupe Canada avec l'équipe nationale. Vachon effectua ses débuts dans la LNH lors de la saison 1966-1967 avec les Canadiens. Après une blessure à Lorne Worsley et les performances chancelantes de Charlie Hodge, le Tricolore accorda une chance à Vachon. Il disputa 19 matchs

Le dernier cadeau de Gilles Villeneuve

Image
Le Grand Prix d’Espagne de 1981 reste dans les annales de la F1 comme l’une des courses les plus spectaculaires et les plus enlevantes alors que les cinq premiers pilotes ont franchi le fil d’arrivée avec 1,24 seconde d’intervalle. Remportée par Gilles Villeneuve , cette course est considérée l’une de ses plus belles performances, un chef-d’œuvre dont lui seul avait le secret, Trois semaines après sa magnifique victoire au Grand Prix de Monaco, Villeneuve se présente au circuit de Jarama le 21 juin 1981 ne s'attend pas à une telle fortune en Espagne. Le circuit étroit et compact, était composé principalement de virages lents pas idéal pour la Ferrari avec son châssis 126CK puissant qui n’allait probablement pas être à la hauteur de ses rivales comme les Williams, Ligier ou McLaren, plus agiles et mieux équilibrées. « Vous mettez des pneus neufs, et ça va pour quatre tours », avait déclaré Villeneuve. « Après, oubliez ça. C'est comme une Cadillac rouge et rapide, qui

La plus grande championne québécoise de taekwondo

Image
Initiée au taekwondo et au karaté par son père Réjean alors qu'elle n'a que cinq ans, Karine Sergerie découvrit une discipline lui permettant d'allier vitesse, puissance et stratégie. Son parcours fera d'elle la plus grande championne québécoise de cet art martial d'origine sud-coréenne.  Sa progression est rapide et aux championnats canadiens juniors, elle remporta deux médailles d'or (1999 et 2001) et une médaille d'argent (2000). Après être passée au niveau senior, elle va enfiler de nombreux titres nationaux. Sur la scène internationale, son palmarès est remarquable avec 50 victoires en 62 combats. Cela s’est traduit par de nombreux succès. Aux championnats mondiaux, Sergerie est montée sur le podium à quatre reprises. En 2005 et 2011, elle obtint des médailles de bronze, tandis qu'en 2003 elle récolta l'argent. Son heure de gloire survint aux Championnats mondiaux de 2007 disputés à Beijing alors qu'elle dut surmonter un retard d

Ronald Piché - Monsieur Baseball.

Image
Natif de Verdun, Ronald Jacques Piché , surnommé « Ron » par ses amis, a fait carrière chez les professionnels comme lanceur avec les Braves de Milwaukee de 1960 à 1964, les Angels de la Californie en 1965 et les Cardinals de Saint-Louis en 1966. « Jouer dans les ligues majeures de baseball, ce fut tout un rêve. J'aurais bien aimé toutefois participer à une Série mondiale », ajoute Ron. C'est Roland Gladu qui a proposé aux Braves de Milwaukee de donner une chance à ce jeune lanceur droitier alors que Ron évoluait dans les rangs juniors en 1954. Après cinq saisons les filiales de l'organisation des Braves de Milwaukee à apprendre le métier, Piché effectua ses débuts dans le baseball majeur le 30 mai 1960 alors qu'il fut appelé en relève contre les Pirates de Pittsburgh. Piché a connu une carrière de six saisons dans le baseball majeur : surtout utilisé en relève, il présenta un dossier de 10 victoires et 16 revers avec une moyenne de point mérité de 4,19 en 134 matchs.

Yvon Duhamel - une contribution exceptionnelle au monde du motocyclisme

Image
Yvon Duhamel est un légendaire pilote qui a contribué de façon exceptionnelle au monde du motocyclisme au Québec et au Canada. Né le 17 octobre 1939 à Montréal, Yvon Duhamel s'est intéressé dès un très jeune âge à un sport à deux roues, le vélo. Si bien qu’à 13 ans, il ouvrait un petit magasin de vélos et il fait l’acquisition d’une Whizzer, cette bicyclette dotée d’un moteur de 2 chevaux, sur laquelle il a arpenté les rues de Montréal. À 15 ans, un ami l'a laissé monter sur sa moto Triumph. L'accélération du Triumph séduit tellement Yvon que la semaine suivante, il achetait sa première moto, un modèle Triumph T100 500 cc. À 17 ans, il commença à prendre part à des courses, tout d’abord sur glace, puis sur des pistes de terre. Le talent brut de Duhamel attire l’attention de George Davis, un grand promoteur de motocyclisme au Canada, qui le prend rapidement sous son aile. Davis a fourni des motos BSA pour les courses sur piste et sur route, et des machines CZ et

Le père des Nordiques de Québec

Image
Deux artisans des Remparts et des Nordiques: Marius Fortier (à gauche) et Maurice Filion. Né à Québec le 29 mai 1926, Marius Fortier est un pilier du sport à Québec et dans l'est de la province. Il est surtout considéré comme le « père des Nordiques de Québec », bien que ce bâtisseur a laissé sa marqua dans différents secteurs du sport et de la communauté. Il débuta sa carrière professionnelle à titre d'inspecteur et gérant de district auprès de la société d'assurance générale des Caisses populaire dès sa fondation en 1947. En 1957, il se joignait à la société La Prévoyance dans le district du Bas du Fleuve et la Côte Nord. De 1961 à 1972, il se retrouvait directeur général de la compagnie d'assurance L'Union Canadienne. Parallèlement à sa carrière florissante dans le monde de l'assurance, Marius Fortier s'intéressait au hockey. Il mit sur pied la concession des Remparts de Québec dans les années 60 et qui connut de grands succès avec l'arr

Marie-Claude Asselin, cette pionnière du ski hot-dog

Image
Pionnière du ski acrobatique au Canada et à travers le monde, Marie-Claude Asselin a tracé la voie au Québec Air Force . C'est grâce à la passion et l'excellence d'athlètes comme Marie-Claude Asselin que cette discipline, jadis surnommée le ski hot-dog , a pu s'imposer et devenir un sport olympique. Née à Ville Saint-Laurent en 1962, Marie-Claude fut championne canadienne du combiné (ballet, bosses, sauts) au niveau junior en 1977 et en 1978. Elle prit le troisième rang du combiné aux championnats nord-américains juniors en 1979.  Lorsqu'elle passe au niveau sénior, sa domination est encore plus grande. En 1980, elle est championne nord-américaine du classement général en 1980. Elle fut triple championne des sauts à la Coupe du monde (1981, 1982 et 1983) et double championne du combiné à la Coupe du monde (1981, 1982).  Au cours de sa glorieuse carrière, elle remporta sept titres nationaux du combiné et elle obtint 35 victoires sur le circuit de la

Pete Ward, ancien joueur de troisième but des White Sox

Image
Né à Montréal le 27 juillet 1937, Pete Ward est le fils de Jimmy Ward qui évolua dans la Ligue nationale de hockey avec les Maroons de Montréal et les Canadiens de Montréal. Il fut champion de la coupe Stanley en 1935 avec les Maroons. Pete a grandi à Portland dans l’état de l’Oregon où son père était l’entraîneur des Eagles de Portland dans la défunte Pacific Coast Hockey League . Au terme de ses études collégiales, il fut embauché en 1958 par l’organisation des Orioles de Baltimore. Durant son séjour dans les ligues mineures, il a connu une campagne avec 105 points produits et une moyenne au bâton de .345 avec Fox Cities dans la Ligue de l’Illinois-Indiana-Iowa en 1960. Lors de la saison 1962, il obtenait 22 coups de circuit, 90 points produits et une moyenne de .328 avec Rochester dans la Ligue internationale. Cette excellente saison lui vaut d’être rappelé en fin saison par les Orioles de Baltimore. Il effectua ses débuts dans le baseball majeur le 21 septembre contre le