Marie-Claude Asselin, cette pionnière du ski hot-dog

Pionnière du ski acrobatique au Canada et à travers le monde, Marie-Claude Asselin a tracé la voie au Québec Air Force. C'est grâce à la passion et l'excellence d'athlètes comme Marie-Claude Asselin que cette discipline, jadis surnommée le ski hot-dog, a pu s'imposer et devenir un sport olympique.

Née à Ville Saint-Laurent en 1962, Marie-Claude fut championne canadienne du combiné (ballet, bosses, sauts) au niveau junior en 1977 et en 1978. Elle prit le troisième rang du combiné aux championnats nord-américains juniors en 1979. 

Lorsqu'elle passe au niveau sénior, sa domination est encore plus grande. En 1980, elle est championne nord-américaine du classement général en 1980. Elle fut triple championne des sauts à la Coupe du monde (1981, 1982 et 1983) et double championne du combiné à la Coupe du monde (1981, 1982). 

Au cours de sa glorieuse carrière, elle remporta sept titres nationaux du combiné et elle obtint 35 victoires sur le circuit de la Coupe du monde. Sa domination dans l’épreuve des sauts est impressionnante ; en 23 épreuves en Coupe du monde elle n’a jamais manqué le podium méritant 17 victoires et terminant deuxième à six occasions. Un palmarès incroyable.

Marie-Claude fut honorée à maintes reprises au cours de sa carrière. En 1983, elle recevait le trophée Elaine-Tanner à titre d'athlète féminine de l'année au Canada. Depuis sa retraite, elle a été immortalisée par le Temple de la renommée du ski canadien en 1991 et le Temple de la renommée du ski des Laurentides en 1992.


Crédits photos : Musée du ski canadien.

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Il était une fois le 7 septembre - Tragédie du Lokomotiv Yaroslavl

Le dernier cadeau de Gilles Villeneuve

Jeux olympiques d'Atlanta - 1996