samedi 21 juillet 2012

Jeux olympiques de Rome - 1960

Date : du 25 août au 11 septembre
Pays : 83 (comités olympiques nationaux)
Athlètes : 5 338 (4 727 hommes, 611 femmes)
Épreuves : 150

En 1908, Rome avait dû renoncer aux Jeux olympiques car elle était incapable de faire face aux exigences financières. En 1960, la ville éternelle était prête ; les installations furent somptueuses, l'organisation, bien rodée. Le seul point négatif fut la canicule, qui fit souffrir de nombreux athlètes.

Abebe Bikila, de l'Éthiopie
Les Jeux de Rome virent l'émergence des athlètes noirs venus d'Afrique et d'Amérique. Du côté africain, le nouveau héros se nomme Abebe Bikila, de l'Éthiopie. Vainqueur du marathon, cet homme qui courait pieds nus ouvrit la voie à tous les coureurs de longues distances africains qui domineront les Jeux à venir.

Cassius Clay, des États-Unis
Du côté américain, un boxeur du nom de Cassius Clay triompha chez les mi-lourds. Clay remporta ses quatre combats sans difficulté. Une fois professionnel et champion du monde, Clay deviendra Mohammed Ali, le boxeur le plus célèbre de sa génération. En décathlon, le nouveau dieu du stade s'appelle Rafer Johnson. L'Américain gagna en établissant un record olympique. Au saut en longueur, Ralph Boston remporta l'or, battant le record olympique de Jesse Owens avec un bond de 8,12 mètres. Mais la vedette fut sans contredit Wilma Rudolph. Gravement malade dans sa jeunesse, elle avait failli succomber à des pneumonies et avait perdu l'usage de ses jambes pendant quelques années. Courageusement, elle surmonta ses épreuves et fit carrière en athlétisme. À Rome, elle mérita trois médailles d'or, au 100 mètres, au 200 mètres et au relais 400 mètres.

Wilma Rudolph, triple médaillé d'or en athlétisme


Au basketball, les États-Unis avaient réuni une équipe imbattable, une formation de collégiens, menée par Oscar Robertson, Jerry Lucas et Adrian Smith. Les Américains gagnèrent la médaille d'or, suivis de l'U.R.S.S., qui progressait rapidement dans la hiérarchie mondiale.

En natation, la reine fut l'Américaine Christine Von Saltza, qui gagna quatre médailles, dont trois d'or. En voile, le Danois Paul Elvstrom remporta l'or en classe finn pour la quatrième olympiade consécutive. Ce sont les Soviétiques qui terminèrent les premiers au classement avec 103 médailles, devant les Américains qui en récoltèrent 71.

Faits saillants canadiens

Athlètes : 85 (74 hommes, 11 femmes)
Porte-drapeau : Carl Schwende (escrime)

- Harry Jerome n’a pas pris le départ de la demi-finale du 100 mètres en raison d’une blessure. Le jeune sprinter de 19 ans était favori pour monter sur le podium, car il avait égalé le record mondial de 10,0 lors des essais canadiens de l’été 1960.

- En aviron, l’équipage du huit canadien, qui provenait de l’Université de la Colombie-Britannique, a terminé à une longueur du puissant huit allemand. Il s'agissait de la seule médaille du Canada à Rome.

- En haltérophilie, David Baillie s'est classé en sixième position chez les poids lourds, tandis que Michel Lipari a pris le 14e rang que les poids mi-lourds.

- En natation, Mary Stewart, âgée de 14 ans, est devenue la deuxième nageuse canadienne à se qualifier pour la finale du 100 mètres style libre lors des Jeux olympiques. La première nageuse fut Virginia Grant en 1956. Chez les hommes, belle performance de Dick Pound qui a terminé sixième du 100 mètres style libre et qui fut membre du relais 4 x 100 mètres quatre nages qui s'est classé en quatrième position.

- En sports équestres, les frères James (10e position) et Norman Elder (24e place) furent les seuls à terminer l'épreuve du concours complet individuel. Thomas Gayford fut disqualifié après que sa monture eut refusé à quatre reprises, le maximum de chances accordées, de franchir le 25e obstacle de l’épreuve de sauts. Brian Herbinson, quant à lui, fut éliminé dans des circonstances similaires, mais lors du 27e obstacle. Ainsi donc, l’équipe canadienne fut disqualifiée du concours complet par équipes après que seulement deux concurrents eurent terminé l’épreuve individuelle. Trois cavaliers au minimum doivent terminer l’épreuve individuelle pour que l’équipe entière soit qualifiée pour la finale des sauts en équipe.



Or
Argent
Bronze
Total
1.
U.R.S.S.
43
29
31
103
2.
États-Unis
34
21
16
71
3.
Allemagne
12
19
11
42
4.
Italie
13
10
13
36
5.
Australie
8
8
6
22
6.
Hongrie
6
8
7
21
7.
Pologne
4
6
11
21
8.
Grande-Bretagne
2
6
12
20
9.
Japon
4
7
7
18
10.
Roumanie
3
1
6
10
34.
Canada
0
1
0
1

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire