vendredi 13 juillet 2012

Jeux olympiques d'Amsterdam - 1928


Date : du 17 mai au 12 août
Pays : 46 (comités olympiques nationaux)
Athlètes : 2 883 (2 606 hommes, 277 femmes)
Épreuves : 109

Aux Jeux olympiques d'Amsterdam, une plus grande place est faite aux femmes. Malgré les recommandations contraires de l'ancien président du C.I.O., Pierre de Coubertin, les femmes ont pu concourir dans cinq épreuves d'athlétisme. Le 100 mètres a été gagné par Elizabeth Robinson, des États-Unis, devant deux Canadiennes qui ont d'ailleurs très bien réussi à Amsterdam en récoltant quatre médailles. Le 800 mètres fut remporté par l'Allemande Lina Radke. C'était la première fois depuis 1912 que l'Allemagne était présente aux Jeux olympiques.

Percy Williams, double médaillé d'or en athlétisme
Du côté masculin, le Canadien Percy Williams mettait un frein à l'outrageuse domination des États-Unis dans les sprints, alors qu'il s'emparait de l'or au 100 mètres et au 200 mètres. Pour les États-Unis, les Jeux de 1928 furent désastreux en athlétisme, car ils n'ont remporté qu'une seule médaille d'or individuelle dans les épreuves de course, celle de Raymond Barbuti au 400 mètres. La Finlande a continué de dominer aux épreuves de fond, avec Paavo Nurmi, Ville Ritola et Harri Larva, tous médaillés d'or.

Faits saillants canadiens

Athlètes : 69 (62 hommes, 7 femmes)
Porte-drapeau : Joseph Wright fils (aviron)

- Au 100 mètres femmes, l'une des favorites Myrtle Cook fut disqualifiée à la suite de deux faux départs. Fanny Rosenfeld et l’Américaine Elizabeth Robinson ont terminé à égalité, ce qui fait que les officiels ont eu d’énormes difficultés à les départager. Ils accordèrent l’or à Robinson, ce qui engendra une vague de protestations de la part de la délégation canadienne. En demi-finale, Rosenfeld avait facilement vaincu Elizabeth Robinson, une bien mince consolation pour la Canadienne. Ethel Smith, de Toronto, a obtenu la médaille de bronze.

- L’équipe canadienne (Myrtle Cook, Fanny Rosenfeld, Ethel Smith et Jane Bell) du relais 4 x 100 mètres a établi un nouveau record mondial de 48,4 secondes et a devancé par quatre dixièmes de seconde la formation américaine.

- En saut en hauteur, Ethel Catherwood a établi un nouveau record mondial (1,59 m) et a remporté la deuxième médaille d’or du Canada en athlétisme chez les dames. Les Canadiennes ont très bien réussi car elles ont récolté quatre médailles. Ironiquement, le Canada s’était opposé à la participation des femmes en athlétisme.

- Percy Williams (photographie) de Vancouver, ne semblait pas avoir le physique pour être un sprinter de calibre international, car il était frêle et avait une santé fragile. C’est son entraîneur Bob Granger qui l’a convaincu qu’il pouvait obtenir une médaille olympique. La médaille d’or serait à sa portée à force de détermination et de persévérance. De la persévérance, Williams en a grandement eu besoin seulement pour se qualifier dans l’équipe canadienne. Il a dû faire le trajet Vancouver-Toronto en auto-stop, puis en train, dans lequel il a travaillé comme serveur au wagon-restaurant. Une fois à Toronto, il s’est qualifié pour les épreuves du 100 mètres et du 200 mètres. À Amsterdam, lors de la finale du 100 mètres, Williams a surpris ses adversaires en prenant une avance confortable dès les premiers mètres de la course. Lors des épreuves préliminaires, Williams a égalé le record olympique qui était de 10,6 secondes. Dans l'épreuve du 200 mètres, Williams a remporté sa deuxième médaille d’or en trois jours, cette fois en effectuant une remontée spectaculaire dans les 100 derniers mètres de la course et en coiffant par un mètre Walter Rangeley, de la Grande-Bretagne.

- Dans l'épreuve du 400 mètres, James Ball, de Winnipeg, et son rival américain Raymond Barbuti étaient à égalité dans les derniers mètres de la course. Malheureusement, Ball a commis une erreur qui lui a coûté la victoire ; plutôt que d’avancer le torse pour franchir le fil d’arrivée, il a regardé la position de Barbuti, ce dernier utilisant cette technique pour remporter la médaille d’or.

- En aviron, le Canada a fait belle figure, récoltant une médaille d'argent en double en couple et le bronze dans l'épreuve du huit.

- En boxe Raymond Smilie a commencé le tournoi par une victoire (par décision) contre Hans Fraberger, de l’Autriche, au premier tour, puis il l’a emporté par décision sur l’Irlandais Patrick J. Lenahan lors des huitièmes de finale. En quarts de finale, il a vaincu par décision le Japonais Kintaro Usuda. Smilie s’est incliné (par décision) contre l’Argentin Raul Landini en demi-finales. Smillie a finalement défait par décision le Français René Galataud lors du match pour la médaille de bronze chez les poids mi-moyens.

- En lutte libre, le contingent canadien ; une médaille d'argent pour Donald Stockton (poids moyens) et des médailles de bronze pour James Trifunov (poids coqs) et Maurice Letchford (poids mi-moyens).

- C'est Dorothy Prior qui a été la première Canadienne à participer aux épreuves de natation aux Jeux olympiques. Inscrite au 200 mètres brasse et elle fut éliminée au premier tour.



Or
Argent
Bronze
Total
1.
États-Unis
22
18
16
56
2.
Allemagne
11
9
19
39
3.
Finlande
8
8
9
25
4.
France
7
12
6
25
5.
Suède
7
6
12
25
6.
Pays-Bas
8
10
5
23
7.
Grande-Bretagne
4
11
7
22
8.
Italie
7
6
7
20
9.
Suisse
7
6
4
17
10.
Canada
4
4
7
15

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire