vendredi 20 avril 2018

Il était une fois le 20 avril - Bataille du Vendredi saint et record pour Michael Jordan


20 avril 1912 - Ouverture officielle du Fenway Park de Boston. Pour l'occasion, les Red Sox ont vaincu les Yankees de New York 7 à 6 en 11 manches.

20 avril 1939 - Ted Williams, des Red Sox de Boston, disputait son premier match dans le baseball majeur et il a obtenu son premier coup sûr en carrière, un double contre Red Ruffing des Yankees.

20 avril 1950 - Don Raleigh, des Rangers de New York, devenait le premier joueur à compter en prolongation lors deux parties consécutives lors d’une finale de la coupe Stanley.

20 avril 1958 - Les Canadiens de Montréal éliminaient les Bruins de Boston en six parties pour remporter la dixième coupe Stanley de leur histoire.

20 avril 1984 - À l'occasion de la sixième partie de la finale de la division Adams entre les Nordiques de Québec et les Canadiens de Montréal, une bagarre générale éclata, la fameuse bataille du Vendredi saint. Un total de 198 minutes de pénalités fut décerné et 12 joueurs furent expulsés. Cette bataille fut le point tournant de la rencontre car Montréal combla son retard de deux buts et l'emporta 5 à 3, éliminant les Nordiques en six matchs.

20 avril 1986 - Michael Jordan, des Bulls de Chicago, établissait un record des éliminatoires avec 63 points, mais les Bulls se sont inclinés 135 à 131 devant les Celtics de Boston.

Ils sont nés un 20 avril

1928 - Gordon Audley (Olympien canadien en 1948, 1952 et 1956 / patinage artistique sur longue piste) médaillé de bronze aux J.O. d'Oslo
1930 - Bobby Simpson (Olympien canadien en 1952 / basketball)
1938 - Roger Dion (Olympien canadien en 1968 / gymnastique)
1949 - Toller Cranston (Olympien canadien en 1972 et 1976 / patinage artistique) médaillé de bronze aux J.O. d'Innsbruck
1949 - Kevin Sirois (Olympien canadien en 1972 / patinage de vitesse sur longue piste)
1954 - Gilles Lupien (hockey) ancien des Canadiens et deux fois gagnant de la coupe Stanley
1958 - Viacheslav Fetisov (hockey) double médaillé d'or, deux fois gagnant de la coupe Stanley. Temple de la renommée du hockey
1961 - Corrado Micalef (hockey) ancien gardien de but des Red Wings
1963 - Claude Verret (hockey) ancien des Sabres
1964 - Katherina Matousek (Olympienne canadienne en 1984 / patinage artistique)
1966 - Vincent Riendeau (hockey) ancien gardien de but des Canadiens, Blues, Red Wings et Bruins
1967 - Robert Dubreuil (Olympien canadien en 1992 / patinage artistique sur longue piste)
1971 - Alex Zaliauskas (Olympien canadien en 1992 / athlétisme)
1972 - Geneviève Fortin (Olympienne canadienne en 1994 / ski acrobatique)
1977 - Mike Michalchuk (Olympien canadien en 1998 et 2002 / surf des neiges)
1978 - Isabelle Chartrand (Olympienne canadienne en 2002 / hockey) médaillée d'or aux J.O. de Salt Lake City
1984 - Jennifer Fratesi (Olympienne canadienne en 2004 / natation)
1985 - Guillaume Desbiens (hockey) ancien des Canucks et Flames
1985 - Brent Seabrook (Olympien canadien en 2010 / hockey) médaillé d'or aux J.O. de Vancouver et gagnant de trois coupes Stanley avec les Blackhawks
1988 - Nick Bonino (hockey) attaquant des Predators. Gagnant de deux coupes Stanley

Ils nous quittaient un 20 avril

1946 - George Cloutier (Olympien canadien en 1904 / crosse) médaillé d'or aux J.O. de Saint-Louis
1982 - Edgar Norris (Olympien canadien en 1928 / aviron) médaillé de bronze aux J.O. d'Amsterdam
2012 - Michel Lipari (Olympien canadien en 1960 / haltérophilie)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire