jeudi 19 juillet 2012

Jeux olympiques de Helsinki - 1952

Date : du 19 juillet au 3 août
Pays : 69 (comités olympiques nationaux)
Athlètes : 4 955 (4 436 hommes, 519 femmes)
Épreuves : 149

Une nouvelle ère s'amorça avec la première participation de l'U.R.S.S. aux Jeux olympiques. Les Soviétiques avaient été présents à Londres, à titre d'observateurs ; ils y avaient analysé les différentes techniques d'entraînement des athlètes occidentaux. Les Jeux olympiques d'Helsinki marquèrent le début de la lutte à finir entre les Américains et les Soviétiques pour la suprématie du sport olympique.

Emil Zatopek, triple médaillé d'or
Le héros de ces Jeux fut le Tchèque Emil Zatopek, qui réussit un triplé unique dans les annales de l'olympisme. Zatopek remporta l'or au 5 000 mètres, au 10 000 mètres et au marathon. Cet exploit en fit le plus grand coureur de fond de tous les temps. Son épouse, Dana Zatopkova, gagna quant à elle, la médaille d'or au lancer du javelot. Ils devinrent le premier couple à mériter des médailles d'or lors des mêmes olympiades.

Quelques jours plus tard, un autre couple en fit autant. Le Hongrois Dezsö Gyarmati remporta l'or en water-polo, alors que sa femme Eva Székely termina première au 200 mètres brasse. D'ailleurs, les Hongroises dominèrent aux compétitions de natation, remportant l'or dans toutes les épreuves sauf le 100 mètres dos, qui fut gagné par la Sud-Africaine Joan Harrison.

Les Soviétiques, qui avaient délégué une équipe puissante, excellèrent en athlétisme, surtout les femmes, avec une récolte de onze médailles. En gymnastique, leur vedette s'appelait Viktor Tschukarin, qui mérita six médailles, dont quatre d'or. Les États-Unis avaient également une formation très forte avec Bob Mathias, médaille d'or au décathlon, Patricia McCormick, deux médailles d'or en plongeon, et Floyd Patterson, médaille d'or en boxe. Les États-Unis finirent en première place au classement avec 76 médailles (dont 40 d'or), alors que l'U.R.S.S. suivait avec 71 médailles (22 d'or).

Faits saillants canadiens

Athlètes : 107 (97 hommes, 10 femmes)
Porte-drapeau : Bill Parnell (athlétisme)

- En finale du C-2 sur 10 000 mètres, le duo de Donald Hawgood et de Kenneth Lane a fait une course presque parfaite, conservant la tête pendant les 9 500 premiers mètres, avant de se faire doubler par l’équipe de Georges Turlier et de Jean Laudet, de la France.

- En haltérophilie dans la catégorie des poids moyens, Gérard Gratton a égalé le record olympique au développé avec une levée de 122,5 kilogrammes. Plus tard dans la compétition, il a été victime d’une décision politique qui lui a coûté la médaille d’or. Une de ses levées, qui était pourtant légale et dont la validité a été prouvée par des photographies, a été contestée par un officiel américain. À la suite de cette intervention, les juges ont renversé leur décision, privant ainsi Gratton de précieux kilogrammes qui lui auraient permis de devancer le médaillé d’or américain Peter George.

- Quelques semaines avant les Jeux olympiques d’Helsinki, Georges Généreux avait remporté la médaille d’argent à l’épreuve de la fosse olympique aux Championnats du monde disputés à Oslo, en Norvège. Par la suite, les journalistes lui demandèrent de prédire le score nécessaire pour remporter la médaille d’or aux Jeux olympiques. Généreux affirma qu’une marque de 192 points (sur un total maximum de 200) serait suffisant. C’est exactement ce qu’il récolta. À Helsinki, tous furent séduits par l’habileté et la maturité de ce jeune prodige de 17 ans.



Or
Argent
Bronze
Total
1.
États-Unis
40
19
17
76
2.
U.R.S.S.
22
30
19
71
3.
Hongrie
16
10
16
42
4.
Suède
12
13
10
35
5.
Allemagne
0
7
17
24
6.
Finlande
6
3
13
22
7.
Italie
8
9
4
21
8.
France
6
6
6
18
9.
Suisse
2
6
6
14
10.
Tchécoslovaquie
7
3
3
13
25.
Canada
1
2
0
3

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire