lundi 11 avril 2011

Faible croissance des assistances de la LNH en 2010-2011

À première vue, ça semble avoir été une saison positive ; les trente formations de la LNH ont attiré 21 112 147 spectateurs (moyenne de 17 164 par match). En regardant de plus près, ce n'est pas aussi rose. L'écart entre les 6 formations canadiennes et les 24 américaines est grand. Les clubs canadiens ont maintenu une moyenne de 19 087 partisans par match contre 16 684 pour les équipes au sud de la frontière.

De plus 9 équipes (toutes des États-Unis) ont attiré moins de spectateurs en 2010-2011 que la saison précédente, les cas les plus alarmant étant les Stars de Dallas (- 87 820 spectauteurs), les Blue Jackets de Columbus (-74 412) et les Islanders de New York (-68 712).

Au cours de la saison 2010-2011, la LNH a donc attiré 125 602 partisans de plus qu'en 2009-2010 (soit 102 de plus à chaque partie). On constate de fortes hausses à Pittsburgh (+ 97 528 spectateurs), Tampa Bay (+ 72 364) et Nashville (+ 47 718).

5 clubs ayant attiré le plus de spectateurs en 2010-2011
  • Blackhawks de Chicago : 878 356 (moyenne de 21 423)
  • Canadiens de Montréal : 872 193 (moyenne de 21 273)
  • Flames de Calgary : 812 582 (moyenne de 19 819)
  • Flyers de Philadelphie : 808 328 (moyenne de 19 715)
  • Red Wings de Detroit : 806 892 (moyenne de 19 680)
5 clubs ayant attiré le moins de spectateurs en 2010-2011
  • Islanders de New York : 453 456 (moyenne de 11 060)
  • Coyotes de Phoenix : 500 533 (moyenne de 12 208)
  • Thrashers d'Atlanta : 552 230 (moyenne de 13 469)
  • Blue Jackets de Columbus : 557 674 (moyenne de 13 602)
  • Ducks d'Anaheim : 604 283 (moyenne de 14 739)
5 clubs ayant connu la plus forte hausse de spectateurs en 2010-2011
  • Penguins de Pittsburgh : + 97 528 spectateurs
  • Lightning de Tampa Bay : + 72 634 spectateurs
  • Predators de Nashville : + 47 718 spectateurs
  • Hurricanes de la Caroline : + 45 202 spectateurs
  • Avalanche du Colorado : + 35 801 spectateurs
5 clubs ayant connu la plus forte baisse de spectateurs en 2010-2011
  • Stars de Dallas : - 87 820 spectateurs
  • Blue Jackets de Columbus : - 74 412 spectateurs
  • Islanders de New York : - 68 712 spectateurs
  • Devils du New Jersey : - 31 172 spectateurs
  • Wild du Minnesota : - 22 192 spectateurs
Moyenne par match pour chaque club
  • Flames de Calgary : 19 819 spectateurs
  • Oilers d'Edmonton : 16 839 spectateurs
  • Canadiens de Montréal : 21 273 spectateurs
  • Sénateurs d'Ottawa : 18 379 spectateurs
  • Maple Leafs de Toronto : 19 354 spectateurs
  • Canucks de Vancouver : 18 860 spectateurs

  • Ducks d'Anaheim : 14 739 spectateurs
  • Thrashers d'Atlanta : 13 469 spectateurs
  • Bruins de Boston : 17 510 spectateurs
  • Sabres de Buffalo : 18 453 spectateurs
  • Hurricanes de la Caroline : 16 343 spectateurs
  • Blackhawks de Chicago : 21 423 spectateurs
  • Avalanche du Colorado : 14 821 spectateurs
  • Blue Jackets de Columbus : 13 602 spectateurs
  • Stars de Dallas : 15 073 spectateurs
  • Red Wings de Detroit : 19 680 spectateurs
  • Panthers de la Floride : 15 686 spectateurs
  • Kings de Los Angeles : 18 083 spectateurs
  • Wild du Minnesota : 17 875 spectateurs
  • Predators de Nashville : 16 143 spectateurs
  • Devils du New Jersey : 14 776 spectateurs
  • Islanders de New YorK : 11 060 spectateurs
  • Rangers de New York : 18 108 spectateurs
  • Flyers de Philadelphie : 19 715 spectateurs
  • Penguins de Pittsburgh : 19 457 spectateurs
  • Sharks de San Jose : 17 366 spectateurs
  • Blues de Saint Louis : 19 150 spectateurs
  • Lightning de Tampa Bay : 17 269 spectateurs
  • Capitals de Washington : 18 398 spectateurs

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire